Home

Un tremblement de terre et c’est la mort d’une école (Janvier 2010) Pour environ 200 enfants défavorisés de la commune de Grand-Goâve, il n’était plus du tout possible d’aller à l’école après le tremblement de terre du 12 janvier 2010. Deux associations travaillent pour une école en Haïti (Juin 2010 – Juin 2011) Après le tremblement de terre, le Comité Grand-Goâve Online s’est occupé de la relance de l’école. Le projet est appuyé financièrement par les Pays-Bas. L’action Heart4Haiti recueille €8.000,– en juin 2010 et finance la construction d’un emplacement permettant la reprise des classes.Plusieurs néerlandais inspirés par cette action se sont à nouveau associés au projet Green School Haiti permettant alors la possibilité que des bureaux satellites du projet de l’école existent à deux endroits et qu’il y aura d’autres constructions où enfants et adultes pourront venir travailler à des développements personnels et à une prise de conscience dans le domaine du logement durable et du travail en Haïti. Il est entre autre prévu la construction des logements durables anti-sismiques et anti-cycloniques ! Le comité de Grand Goâve travaille donc en collaboration avec l’association internationale Green School Haïti pour la réalisation de l’École Verte d’Haïti.

Naissance de La Fondation l’École Verte d’Haïti, juillet 2011